Communiqué officiel : L’UIPM ouvre une consultation sur le remplacement de la discipline équestre dans le pentathlon moderne, post Paris 2024

Publié le 04 novembre 2021

MONACO : 4 novembre 2021 – L’Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM) a ouvert un processus de consultation afin d’identifier une discipline qui remplacera l’équitation du sport olympique du pentathlon moderne.

Cette décision historique intervient après que le Bureau Exécutif (BE) de l’UIPM ait approuvé à l’unanimité une série de recommandations formulées par la commission d’innovation de l’UIPM après une réunion de deux jours à Monaco la semaine dernière.

La commission d’innovation a été créée en 2018 afin de surveiller en permanence la composition du pentathlon moderne et d’examiner son adéquation au sein des Jeux olympiques dans le contexte de l’Agenda olympique 2020 et de l’Agenda olympique 2020+5 – la feuille de route stratégique du Comité International Olympique (CIO).

Le BE s’est réuni virtuellement le 31 octobre et a approuvé la recommandation de la commission d’innovation de remplacer l’équitation par une autre discipline qui renforcerait la popularité et la crédibilité du pentathlon moderne, tout en préservant son statut de défi sportif physique et mental ultime, comme l’envisageait le baron Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux olympiques modernes.

La décision du BE a été communiquée aujourd’hui (4 novembre) à la communauté mondiale des fédérations nationales de l’UIPM et aux membres des comités d’athlètes, d’entraîneurs et techniques de l’UIPM lors d’une série de conférences téléphoniques.

Tous les changements résultant du processus de consultation seront mis en œuvre à temps pour les Jeux Olympiques d’été de 2028 à Los Angeles, n’entrant en vigueur qu’après Paris 2024, qui seront les premiers Jeux à présenter le nouveau format d’élimination du pentathlon moderne plus adapté à la télévision, qui permet au public de suivre les cinq disciplines en 90 minutes au sein d’un seul et même stade de pentathlon.

Le processus de consultation inclura des groupes de toutes les parties prenantes spécifiques, à savoir les athlètes et les entraîneurs ainsi que les partenaires médias et marketing, et la sélection d’une nouvelle discipline sera basée sur les critères suivants. Elle doit :
– Suivre l’idée de Pierre de Coubertin de récompenser l’athlète le plus complet ;
– Ne pas relever de la gouvernance d’une autre fédération internationale reconnue par le CIO ;
– Permettre une accessibilité et une universalité mondiales ;
– Être attrayante et pertinente pour la jeunesse mondiale et les générations futures ;
– Assurer l’égalité des sexes et l’équité ;
– Répondre aux exigences de durabilité et d’héritage de l’Agenda olympique 2020+5 du CIO ;
– Être passionnants et facilement compréhensibles pour les téléspectateurs, les internautes et tous les amateurs de sport ;
– Être peu coûteux pour les athlètes et les organisateurs (coûts d’équipement plus faibles et moins d’officiels) ;
– D’avoir un taux de blessures faible et d’être facile à apprendre et à entraîner par rapport aux compétences existantes des athlètes ;
– Ne pas entraîner de complications en matière de transport et de logistique ;
– S’adapter au nouveau stade de pentathlon et aux environnements urbains ;
– Être compatible avec le nouveau format d’élimination de 90 minutes ;
– Être compatible avec le concept actuel de départ avec handicap et d’épreuve continue.

Le président de l’UIPM, Dr. Klaus Schormann, a déclaré : “Les recommandations formulées par la commission d’innovation de l’UIPM sont dans la continuité de la tradition d’innovation que l’UIPM a dans son ADN.”

“À plusieurs reprises au cours des dernières décennies, notre sport a évolué pour répondre aux attentes changeantes du monde moderne. Cette évolution a créé plus d’attrait pour les jeunes athlètes et les familles, plus de valeur pour les spectateurs et les audiences TV / numériques, un impact environnemental réduit et une égalité des sexes à 100% depuis les Jeux olympiques d’été de Sydney 2000.”

“Nous pouvons être fiers, à juste titre, de ce que notre famille mondiale a réalisé, et le moment est venu de faire preuve d’audace et d’ambition une fois de plus en suivant les fortes recommandations de notre commission d’innovation de l’UIPM.”

“Au nom du Bureau exécutif de l’UIPM, je demande à notre communauté mondiale d’embrasser le changement et de saisir l’occasion capitale qui se présente à nous. Une nouvelle discipline donnera un nouvel élan à notre sport et renforcera la position du pentathlon moderne au sein du mouvement olympique.”

“Le pentathlon moderne restera un sport composé de cinq disciplines et constituera toujours l’ultime test moral et physique d’un athlète, comme l’envisageait Coubertin.”

“Dans toutes nos communications avec les différentes parties prenantes, nous avons tous convenu que nous devons maintenir notre sport au plus haut niveau possible, conçu pour tester les qualités physiques et mentales de l’athlète complet.”

“Nous nous réjouissons maintenant d’un processus de consultation inclusif et très positif, alors que nous examinons quelle discipline sportive est la plus appropriée pour faire entrer le pentathlon moderne dans une nouvelle ère, aux côtés de la natation, de l’escrime et du Laser Run (combiné tir au laser et course à pied).”

Le 1er vice-président de l’UIPM et membre du CIO, Juan Antonio Samaranch Jr, a ajouté : “C’est un moment très important pour le pentathlon moderne – et en fait pour le programme olympique.”

“Nous ferions une erreur si nous considérions notre place dans le programme olympique comme acquise après Paris 2024. Elle n’est pas acquise pour nous, elle n’est acquise pour personne.”

“Nous devons vraiment nous assurer que dans ce nouvel environnement, avec tous ces nouveaux sports qui ont démontré leur force et beaucoup de traction auprès des gens et des médias, nous devons nous assurer que notre sport si irréprochable.”

La discipline équestre du saut d’obstacles a toujours été présente dans le pentathlon moderne depuis que le multisport a été créé par Coubertin, le pionnier des Jeux olympiques modernes, et présenté au monde à Stockholm en 1912.

La natation, l’escrime, la course à pied et le tir ont également été conservés au cours des 11 dernières décennies, bien que les deux dernières disciplines aient été fusionnées pour créer la combinaison Laser Run qui constitue désormais le point culminant de chaque pentathlon et tétrathlon moderne.

La création du Laser Run est l’un des nombreux changements marquant l’évolution du pentathlon moderne en tant que sport sûr et durable, avec un format captivant et rapide adapté au public du 21e siècle.

Le calendrier du processus de sélection de la nouvelle discipline ainsi que les étapes de la transition seront communiqués dans les semaines à venir.

 

VERSION ANGLAISE

MONACO: November 4, 2021 – The Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM) has opened a consultation process to identify a suitable replacement for Riding in the Olympic sport of Modern Pentathlon.

The historic move comes after the UIPM Executive Board (EB) unanimously endorsed a series of recommendations made by the UIPM Innovation Commission after a two-day meeting in Monaco last week.

The Innovation Commission was set up in 2018 to continuously monitor the composition of Modern Pentathlon and review its suitability for the Olympic Games in the context of Olympic Agenda 2020 and Olympic Agenda 2020+5 – the strategic roadmap of the International Olympic Committee (IOC).

The EB met virtually on October 31 and endorsed the Innovation Commission’s recommendation that Riding be replaced with another discipline that enhances the popularity and credibility of Modern Pentathlon, while preserving its status as the ultimate physical and mental sporting challenge – as envisaged by Baron Pierre de Coubertin, the founder of the Modern Olympic Games.

The EB decision has today (November 4) been communicated to UIPM’s global community of National Federations and members of the UIPM Athletes, Coaches and Technical Committees during a series of conference calls.

All changes resulting from the consultation process will be implemented in time for the Los Angeles 2028 Olympic Summer Games – only coming into force after Paris 2024, which will be the first Games to feature Modern Pentathlon’s new TV-friendly elimination format, which enables audiences to watch all five disciplines in 90 minutes within a Pentathlon Stadium.

The consultation process will be inclusive of specific stakeholder groups, namely athletes and coaches as well as media and marketing partners, and the selection of a new discipline will be based on the following criteria. It must:

 

  • Follow the Coubertin narrative of the most complete athlete
  • Not fall under the governance of another IOC-recognised International Federation.
  • Allow for global accessibility and universality
  • Be attractive and relevant for global youth and future generations
  • Provide for gender equality and fairness
  • Meet sustainability and legacy requirements of IOC Olympic Agenda 2020+5
  • Be exciting and easily understandable for TV / digital audiences and all sports fans
  • Be low-cost for both athletes and organisers (lower equipment costs and fewer officials)
  • Result in minimal injury rates and be easy to learn and train based on athletes’ existing skills
  • Not cause transportation and logistical complications
  • Fit inside new Pentathlon Stadium and urban settings
  • Be compatible with new 90-minute elimination format
  • Be compatible with current handicap start and continuous event concept
UIPM President Dr Klaus Schormann said: “The recommendations put forward by the UIPM Innovation Commission are in continuity with the tradition of innovation which UIPM has in its DNA.”

“Many times in recent decades our sport has evolved to meet the changing expectations of the modern world. This evolution has created more appeal for young athletes and families, more value for spectators and TV / digital audiences, a reduced environmental impact and 100% gender equality since the Sydney 2000 Olympic Summer Games.”

“We can be rightly proud of what our global family has achieved, and now the time has come to be bold and ambitious once again in following the strong recommendations of our UIPM Innovation Commission.”

“On behalf of the UIPM Executive Board I ask our global community to embrace change and grasp the momentous opportunity before us. A new discipline will provide fresh impetus to our sport and strengthen the position of Modern Pentathlon within the Olympic movement.”

“The Modern Pentathlon will remain a five-discipline sport and will continue to provide the ultimate moral and physical examination of an athlete, as Coubertin envisaged.”

“In all of our communications with various stakeholders, we have all agreed that we need to keep our sport at the highest possible level, designed to test the physical and mental qualities of the complete athlete.”

“We now look forward to an inclusive and very positive consultation process as we consider which sporting discipline is the most suitable to take Modern Pentathlon into a new era, alongside Swimming, Fencing and Laser Run (laser shooting and running).”

UIPM 1st Vice President and IOC Member Juan Antonio Samaranch Jr added: “This is a very important moment for Modern Pentathlon – and actually for the Olympic programme.”

“We would be making a mistake if we were to take our place in the Olympic programme for granted past Paris 2024. It is not granted for us, it is not granted for anybody.”

 

“We really need to make sure that in that new environment, with all of these new sports that have demonstrated strength and a lot of traction with people and media, we have to make sure that our sport if flawless.”

The equestrian discipline of show jumping has been ever-present in Modern Pentathlon since the multi-sport was created by Coubertin, the pioneer of the Modern Olympic Games, and introduced to the world at Stockholm 1912.

Swimming, Fencing, Running and Shooting have also been retained throughout the past 11 decades, although the last two disciplines were merged to create the Laser Run combination that now provides a thrilling climax to every Modern Pentathlon and Tetrathlon.

The creation of Laser Run has been one of many changes marking the evolution of Modern Pentathlon as a safe and sustainable sport with a captivating, fast-paced format suited to 21st-century audiences.

 

The timeline for the selection process of the new discipline as well as the transition steps will be communicated in the forthcoming weeks.

Partagez